Search 0 Cart: Item(s) - €0.00
Language:

"Charabia.org" ou le marketing foire d'empoigne...

Notre Époque   0 Comments
"Charabia.org" ou le marketing foire d'empoigne...

Il y a l’obésité des corps et celle de l’esprit… Seule la première a des contours bien définis...
Emails, messages Facebook, tweets... nous sommes submergés d'informations à tel point que des collectifs se créent pour réfléchir à ce "fléau".

Mais de quel fléau parle-t- on?

Dans un précédent article de mon blog, « Consommation. Voluptés de la connaissance et tristes réalités de l’Internet », je vous alertais sur les dérives de l’information, cyniquement nommée par ceux-là mêmes (les marketeurs) qui la dénaturent, «infobésité»...

Dans cet article je me suis tenu  au « ressenti » du consommateur.

Je vous propose aujourd’hui, grâce à un florilège de citations extraites de blogs spécialisés dans le marketing, d’aller à la source de cette «infobésité» afin de déterminer les «contours» de ce fléau. Et mesurer à quel point, nous consommateurs, sommes réellement une source d’inspiration (et d’angoisse ?) pour ces milliers de marketeurs uniquement préoccupés par notre bonheur...

« Pour satisfaire le client, le responsable marketing doit s'adapter en utilisant un nombre record de nouvelles technologies, de canaux et de tactiques à leur disposition... Chat online, réseaux sociaux, SMS... On doit être là où sont nos clients. Il faut leur donner une raison de nous aimer chaque jour… »
emarketing.fr (Le marketing digital en 2015)

« L'analyse de la culture française tend à le confirmer : les départements marketing sont moins ouverts aux idées nouvelles et plus frileux dans leur implémentation. L'audace et la vision font défaut. »
emarketing.fr ([Marketing 2020] Quels sont les challenges du marketing à l'ère du digital ?)

« Engager employés et consommateurs autour d'une forte raison d'être, maîtriser l'infobésité pour générer des "insights"(idée d’un consommateur, rentable à terme) percutants et mettre en place une organisation connectée - et nécessité l'implémentation de nouveaux business models. »
emarketing.fr ([Marketing 2020] Quels sont les challenges du marketing à l'ère du digital ?)

« Ainsi, sans rentrer dans un inventaire à la Prévert des mauvaises pratiques, il est impératif que les annonceurs reprennent le contrôle de leur connaissance des consommateurs et recentralisent l’information pour éviter de les écœurer »
emarketing.fr (L'infobésité : force ou faiblesse pour les marketeurs?)

« Il est devenu trop facile de générer des points de contact avec les consommateurs, nous avons donc tendance à le faire trop. A quoi sert de demander à un consommateur d’essayer de gagner une voiture en échange de son optin ? »
emarketing.fr (L'infobésité : force ou faiblesse pour les marketeurs?)

« Cela évitera de faire partie de l’excès de gras suggéré par cette nouvelle terminologie d’infobésité. Gare donc aux jeux concours aux dotations mirobolantes, aux optins forcés sur nos sites, aux stratégies relationnelles visiblement trop décalées… Cela permettra certes d’augmenter les contacts avec les consommateurs mais risque surtout de nous faire passer pour des agresseurs. »
emarketing.fr (L'infobésité : force ou faiblesse pour les marketeurs?)

« Lobotomisation de la relation client " : à force de vouloir respecter les process " le doigt sur la couture " pour obtenir de bons résultats sur les KPI ( Key Performance Indicators ), les collaborateurs en viennent à perdre le sens du client et à devenir cyniques"
emarketing.fr (Le COS® met en lumière les priorités d'action pour développer la culture client en interne)

« L'orientation client - ou culture client -, est avant tout une réelle préoccupation, à tous les niveaux de l'entreprise. Cette culture client repose sur trois dimensions complémentaires : l'impulsion stratégique, qui dépend du niveau d'implication du top management et des managers de proximité, la connexion client qui s'intéresse à l'écoute, à la dissémination et à l'utilisation des informations clients, puis l'autonomie et la responsabilisation des équipes. Mais être excellent sur l'une de ces trois dimensions ne permet pas de compenser une faiblesse sur une autre... »
emarketing.fr (Le COS® met en lumière les priorités d'action pour développer la culture client en interne)

« Au plan scientifique, le COS ( densité de l’offre d’un point de vente) repose sur le croisement des recherches académiques dans trois champs différents : l'orientation client, le management de la réclamation client et les recherches en cognition sociale implicite, champ appartenant à la fois à la psychologie et au marketing. Nous utilisons des techniques éprouvées en psychométrie, et d'autres plus nouvelles issues des neurosciences afin de valider la fiabilité des réponses et éviter que les personnes interrogées orientent leurs réponses telles qu'on pourrait les attendre. »
emarketing.fr (Le COS® met en lumière les priorités d'action pour développer la culture client en interne)

« Au total, comme l'a souligné une responsable de la relation client, les résultats fournis sont donc "chirurgicaux", car ils permettent d'agir sur les bons leviers au bon endroit, maximisant ainsi le retour sur investissement. »
emarketing.fr (Le COS® met en lumière les priorités d'action pour développer la culture client en interne)

Alors, chers amis consommateurs, un peu d’indulgence pour ces marketeurs obsédés par votre « bien-être » : sortez vos cartes bleues de leur étuis surchauffés …  et achetez sans trop réfléchir, car la consommation des ménages , en France plus qu’ailleurs, est un indicateur vital pour la santé de notre économie….

Ou alors, prenez conscience, avec les mots simples du bon sens, de la dérive consumériste où la modernité nous emporte et rejoignez ces collectifs, ces associations de consommateurs et ces lanceurs d’alerte qui agissent pour nous remettre sur le chemin de la citoyenneté responsable et vigilante.

We use cookies to improve our services and provide your with the best experience possible. By continuing your navigation, you accept their use.

Or sign in with:

Contact us

Your cart

There are no more items in your cart